• Brunch My World

Je suis atteint de Wanderlust, c'est grave Docteur ?

Mis à jour : 16 févr. 2018

Il existe une maladie assez grave qui vous oblige à changer totalement de mode de vie pour calmer ses symptômes.

C'est le syndrome Wanderlust, un désir lancinant de partir à la découverte du monde avec le profond sentiment que la vie est courte et la planète trop grande pour ne pas l'explorer dans ses moindres recoins.

Ces pauvres victimes sont tout simplement piquées par le virus du voyage et c'est sans remède. Nous devons avouer que nous sommes de ceux-là. Et pour nous soigner un peu, nous essayons de nous construire une vie qui laisse la part belle aux voyages. Nous sommes un peu comme des fourmis qui besognent sans relâche pendant plusieurs mois pour se transformer en cigales un bon moment de l'année.

Et oui, que serions-nous sans les voyages ?


Voyager ouvre l'esprit


Parcourir des destinations inconnues développe chacun des cinq sens.

Un sentiment de plénitude vous submerge à la vue d'un horizon infini comme au Salar de Uyuni.

Le rugissement d´un volcan d'Indonésie vous emplit d´humilité à la seule pensée que nous sommes des êtres fragiles face à la puissance d'un cratère assoupie.

La découverte de saveurs différentes vous émerveille avec tous ces fruits exotiques et plats inexistants en Europe.

L'odeur d'épices d'une charrette ambulante vous envahit dans une rue de Bangkok.

Enfin, vous vous sentez épanouis en foulant le sable fin et chaud d'une plage paradisiaque des Philippines.



Voyager c'est en apprendre plus sur l'autre et surtout sur soi-même


Se rendre à l'autre bout du monde vous oblige à vous frotter à d'autres modes de vie, à parler d'autres langues, à rester alertes face à un nouvel environnement et au fonctionnement différent des populations locales.

Mais réussir son voyage, c'est sortir de sa zone de confort pour mieux dépasser ses peurs et apprendre à s'adapter à de nouvelles situations. C'est découvrir qu'il n'existe pas de frontières entre le blanc et le noir, mais d´infinies nuances de gris au milieu.


Voyager c'est rencontrer des gens merveilleux au long du chemin


Des rencontres nous en faisons tous les jours au travers d'une discussion avec l'hôte de notre nouvel homestay, avec un local curieux de savoir d'où nous venons et où nous allons, avec un chauffeur de bus qui nous apprend que le voyage sera de 5 heures au lieu des 3 heures que disait le guide !

Sur le chemin, on rencontre souvent des voyageurs piqués par la même maladie. Beaucoup ont décidé de tout quitter pour vivre autrement.

Et parfois nous faisons LA rencontre. Lui voyageait un an en Amérique du Sud. Elle partait un mois au Brésil. Ils se croisent brièvement sur la route de Jericoacoara. Puis se retrouvent à Salvador de Bahia et choisissent de faire un bout de voyage ensemble sur l´île de Morro. Le destin décidera ne plus les séparer.

Voyager nous a changé la vie ! Pour nous, absolument rien ne serait pareil sans les voyages.



Voyager nous inspire


Le voyage est un stimulant qui vous invite à faire un pas de coté.

Toutes nos folles idées ont émergé lors d'un voyage au retour duquel un joli projet s'est développé, comme Brunch My World.

Les nombreuses randonnées, les heures passées dans le bus jusqu'à notre prochaine destination sont autant d'occasion de laisser son esprit se reposer mais aussi de regarder sa vie sous un autre angle, chose peu possible dans la routine quotidienne en France.

C'est pour tout cela que les voyages prennent une grande place dans notre vie. Sans les voyages nous perdrions notre boussole.

Nous aimerions partager un petit peu de ces instants avec vous à travers ce nouveau blog. Un espace pour parler de tout ce qui nous inspire, partager les petites réflexions, anecdotes, recettes de cuisine, endroits fabuleux,... et finalement vous faire voyager avec nous en attendant le prochain brunch.


Alors, vous nous accompagnez ?




Suivez-nous sur les réseaux sociaux

  • Facebook Brunch My World
  • Instagram Brunch My World

©2017 Brunch My World. Tous droits réservés.